Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Merci merci pour tout les gars.

Voilà un peu ce que j'ai écouté, selon vos conseils: Je me suis concentré seulement sur les premiers albums de ces groupes, en gros entre 89 et 95

-Morbid Angel, bien violents comme il faut. Je comprends le statut culte.

-Autopsy, féroces et grosse personnalité. Dans le genre gore c'est infiniment mieux que Cannibal Corpse.

-Suffocation, brutal, passage à tabac en règle. Grosses claques dans ta gueule. J'adore.

-Immolation, sont vraiment fantastiques eux. Oppressant et brutal.

-Death, apparemment ce sont les patrons du style mais ce ne sont pas mes préférés.

-Obituary, plutôt accessible, pas forcément grand fan.

-Massacre, je les aime bien eux. Bonne vibe lovecraftienne.

-Dismember, pas mal ces suédois. Peut-être un peu trop mélodiques mais leur premier album défonce.

-Demigod, des Finlandais brutaux comme je les aime.

-Demilith, encore des Finlandais cinglés. La voix est grave flippante.

-Cryptopsy, None So Vile est une bombe.

-Pestilence, pas mal, mais vraiment old school.

-Incantation, dans le haut du panier pour moi.

-Atheist, je rêve ou c'est du Death Jazzy? Hop poubelle.

-Malevolent Creation, bien mais ne se distinguent pas forcément des autres Floridiens.

Moëvöt & Chandon.

32 (edited by Baston de télépathes 2014-05-02 17:31:44)

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

10/10

Bon et puis je sais, t'as arrêté le grind, les gauchistes bouffeurs de salade et tout, certes. Mais là, c'est encore du grind/death, c'est un gros classique et un traumatisme du collège pour certains... Essaie un coup peut-être. Au moins le morceau Walking Corpse

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Et puisqu'on est avec Dan Lilker, parlons de The Ravenous, son groupe avec des mecs d'Autopsy. Un gars a eu l'excellente idée de mettre ce morceau avec le film qui va bien :


J'ai pas creusé The Ravenous, je sens le brave sous-Autopsy, mais là c'est jouissif...

P.S. : le forum m'interdit tout bonnement d'inclure deux liens vidéo sur le même post, c'est très injuste.

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Bizarre, normalement c'est très possible.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Personne n'a encore parlé de Venom? Le groupe qui a influencé tout ces gentils zikos.


J'étais loin d'imaginer qu'entre 2 tape de Young Thug et Kevin Gates certains nourrissaient une passion secrète pour les gros riffs de barbare. C'est magnifique! J'ai découvert quelques trucs en tout cas. Cryptopsy ça a l'air méchant...

Du coup j'ai écouté que du Death cette semaine. Et je suis notamment retombé sur Transcendence Into The Peripheral de Disembowelment. One shot d'un groupe australien qui fait un Death/Doom particulier et apocalyptique.


Et pour rebondir sur le Grind ya cet album de l'an dernier qui vaut le coup. 30 minutes de furie intense ça peut soulager par moment.

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Bizarre, normalement c'est très possible.

Oui, mais avec mes 3 profils et mes 47 mots de passe je me positionne comme le boulet du plan, clairement.
Et juste pour signaler que le rap n'a pas le monopole du beef :


Venom c'est important "historiquement", mais que c'est dur...

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

J'étais loin d'imaginer qu'entre 2 tape de Young Thug et Kevin Gates certains nourrissaient une passion secrète pour les gros riffs de barbare

Là je me suis mis Z-Money de côté... Tout ça c'est la nostalgie du collège, mais on s'y remet vite. Sinon t'as l'air résolument ancré dans le son de la déprime... Tu t'approvisionnes où?
Idée 2013 :

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

ah ah Chris Barnes c'est un peu le Jay-Z du Death. Beaucoup l'adorent mais beaucoup le détestent.

Le metal est aussi le premier genre qui m'a fait acheter des disques mais j'en ai toujours plus ou moins écouté selon les périodes. Depuis 2-3 ans je me tiens un peu plus au jus avec quelques sites que je suis facilement grâce à facebook. Trashocore, Slowend et Guts Of Darkness surtout. Je trouve qu'il y a une belle petite émulation actuellement autour de ces musiques.

D'ailleurs en tapant ce que tu as posté je tombe direct sur Trashocore.

Même sur SWQW que je suis pour les musiques électroniques ils leur arrivent de chroniquer des disques comme le dernier Portal par exemple.

39 (edited by Gnou 2014-05-03 20:17:52)

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

codotusylv wrote:

Bizarre, normalement c'est très possible.

Pas pour les nouveaux comptes, je pense que la barre est mise à dix messages.

Malamati wrote:

Et pour rebondir sur le Grind ya cet album de l'an dernier qui vaut le coup. 30 minutes de furie intense ça peut soulager par moment.

Je pensais qu'on n'allait pas parler de grindcore? D'autant plus teinté d'emoviolence crusty comme Cloud Rat, ça va ruiner l'ambiance puriste qui reignait jusqu'ici. Cela dit Cloud Rat sont des gens bien, leur premier album etait même presque plus abouti dans sa crudeur.

Tout n'est pas gris cela dit hera, je pense que par principe, tu prends du death, tu le mets dans un slap chop et paf, grindcore.

Moins ça se préoccupe des règles, plus c'est grindcore.

Le genre moit' moit' s'appelle powerviolence, pour du grindcore thrash dissonant.

[video]

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

C'est quoi la différence entre tous les dérivés du death? genre je vois bien pour le brutal DM, le tech DM, mais après je suis perdu... OK le melodeath c'est pour les tarlouzes qui rêvent de niquer avec des elfes eunuques, mais après? C'est quoi en fait le Grind? le Grindcore? le Deathcore? le Goregrind? Y a même un truc qui s'appelle apparemment le Pornogrind?

Moëvöt & Chandon.

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Warf... T'emmerdes pas avec ces conneries à mon avis. Au départ c'est pratique pour s'y retrouver ces étiquettes, après ça décline à tout va. Le grindcore (grind c'est pareil) c'était surtout ancré dans le punk hardcore et le crust (une de plus) anglais à l'origine. C'est Mike Harris qui inventé le terme, le but c'était juste de jouer le plus vite et le plus bourrin possible (Napalm). Après, le death métal s'est approprié et a perfectionné les blast beats au départ grâce à l'arrivée de la section rythmique de Terrorizer dans Morbid Angel je crois. Après tu peux en inventer des âneries.... Je vais récupérer une Metal Zone et une 808 et mettre au point le trapdeath, surveille Wikipédia...

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

hera wrote:

C'est quoi la différence entre tous les dérivés du death? genre je vois bien pour le brutal DM, le tech DM, mais après je suis perdu... OK le melodeath c'est pour les tarlouzes qui rêvent de niquer avec des elfes eunuques, mais après? C'est quoi en fait le Grind? le Grindcore? le Deathcore? le Goregrind? Y a même un truc qui s'appelle apparemment le Pornogrind?

Grind = grindcore voui. Deathcore = Death metal + Metalcore. Inutile de préciser que c'est un genre récent, le metalcore étant une version métallique du post hardcore (avec des groupes comme Poison The Well et Earth Crisis). Mais comme le punk ne fait plus peur aux parents, les jeunes d'aujourd'hui ont combiné les deux genres avec plus ou moins de sérieux. Tout ça pour dire que tu n'as pas à t'en préoccuper.

Juste pour le plaisir de compliquer les choses il existe le "deathgrind" qui n'est finalement que du grindcore avec des grosses voix et des passages techniques. Goregrind et pornogrind sont évidemment liés, ce sont des genres de grindcore qui parlent de gore et de porno. Comme tu l'as remarqué plus haut le grind est un genre de gaucho , et il n'y a pas de raison de s'empoisonner d'esprit avec Arte quand on peut regarder M6. Ily a aussi le cybergrind qui mélange grind et electro, puis noisegrind ou noisecore, avec du bruit.

Baston de télépathes wrote:

Je vais récupérer une Metal Zone et une 808 et mettre au point le trapdeath, surveille Wikipédia...

T'embêtes pas.

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Bon, ben il me reste la drillcore...

44 (edited by Gnou 2014-05-05 06:40:13)

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Drillcore c'est un nom qui a circulé l'époque pour le breakcore - aussi appelé drill'n'bass pendant un moment - mais le genre est mort (devenu du dubstep) avant qu'un nom ne colle. Note que c'est surtout rigolo parce que ça veut dire "carotte" (géologique, pas le légume).

EDIT LOL: il y a un malin qui a étiqueté Das Racist "drillcore" sur Last.fm: http://www.last.fm/tag/drillcore

Re: Death / Black, et autres métaux lourds

Y aurait pas un bouquin bien foutu qui présenterait de façon claire l'évolution du metal et de ses différentes engeances jusqu'à nos jours ? Ca aiderait, je suis perdu.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net