1 (edited by McFly 2015-03-15 21:23:13)

Topic: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Théory émotionnel de la musique

Lex_lugor wrote:
McFly wrote:

J'suis cosmopolite, j'ai aucune élégance a écrire, j'ai juste les bases en français le reste dans ma vie c'est le hip hop est rien d'autre et je suis français, je vien de la belle campagne de france et j'en dirais pas plus car je suis pas du genre a me dévoilé, in the Real Life.

Ha oui et je comprend pas l'anglais, donc pas les lyrics quand j'écoute du Hip Hop je me base que sur le quotient émotionnel de la musique, art phonétique, l'ambiance général, les assonance et les rimes c'est tout, d’ailleurs c'est un de mes sujet de recherche.
Par ce que je vie avec le hip hop, et pour le hip hop, j'compte bien donné ma pierre à l'édifice de celui-ci. Voila pourquoi j'ai crée ces topic.


Tu peux nous en dire plus sur tes sujets de recherche? C'est quoi, t'es étudiant dans la musique ou c'est juste une passion? Je serais vraiment curieux d'en savoir plus, ça doit être très intéressant.


Je fait des recherche sur le Quotient émotionnel, car  je considère la musique comme un complèment d'émotion, la musique régule ma vie.

Je pense que certaine Œuvre musicale devrais t’être écouté, ressentit, sans jugé l'auteur pour ces texte. Pour simplifier se basé que sur art phonétique et tout ce qui le caractérise.
Quand je fait écouter de la musique a mes proche, c'est un peu si j’étais dans ma pharmacie ou ma fête foraine , j’peu prescrire de l'Espoir, du Rêve, de l'Amour, de la joie, des truck dark également. J'essai de prescrire se dont les gens ont besoin, même si j’me fais plaisir sur certaine musique un peu crazy
La musique est un complément d'émotion, elle est un acteur a part entière de nos émotions qui sont toute universelle, Que tu sois Africain, Asiatique, Européen, la peur, les pleure et les sourire sont les même, d'ailleurs personne ne peu écrire le nombre d'émotion, de sentiments que nous avons car elle sont tellement complexe et nombreuse. C'est pour cela que la partie lyricale ne m'intéresse pas, je comprend pas l'anglais, je peu partager énormément d'émotions divers avec m'a musique sans que mon interlocuteur parle ma langue. Bon c'est préférable qu'il aime le Hip Hop. Quoique sa ne changeais rien.
Seul l'art vous permet de découvrir de nouvelle émotion, vue l'inspiration débordante de l'homme, et sa créativité, ont devrais tous changer de style musicale, non je plaissante.

J'aime les artiste qui on un bon flow, toute ses assonnace, j'adore les voix rocalleuse ou cassez qui inspire la confiance et le vécu, je trouve dans le hip hop un bouquet d'émotion très diversifier, quoique trop d'espoirs et pas assez de prospérité, enfin c'est moi qui suis allez dans ce sens, mais sa viendra avec le temps le hip hop de la prospérité de la Peace love ~N~ Harmony

Mes recherche ont débuté car j'ai toujours classé mes musique par leur émotion en commun, depuis x temps, sa commence par une playlist triste et une autre heureuse pour le footing  puis sa c'est développé, en se moment je teste des équation comme Q.E. x Intensité / Thématique des truck comme ça, Réellement je cherche un parallélisme entre mes checklist vidéo et musicale quelque chose universel mais j'ai énormément de mal car les ya beaucoup plus d'émotion dans les version non clipé et de plus j'me heurte à tout les sous-genre du Hip Hop que je connais mal, aie aie aie.


J'ai toujours sélectionné les meilleurs sons des artiste puis les séparant pour les faire écouter au gens selon leur type de caractère, leur état du moment. J'ai eu plus de 6 petite enceinte sur 6 années différence qui tournée H24 au Lycée et j'ai toujours regarder comment les gens régissez à ce que je leur proposé, donc bien faire la différence entre musique personnel (Comme du Keny Arkana, Latasha Alcindor https://ucancallmela.bandcamp.com/track … -freestyle ,du def http://defaumic.bandcamp.com/track/les- … -la-flaque  ,qui sont se que je donne de la Hope Dope High Beat( Drogué a l'espoir, aux battement élevé) et la musique qui sont plus agréable et conviviale.
Je pense que tout est fait pour que nous soyons attiré par les émotion forte les WTF ce qui nous choque et nous prend aux sentiments et aux tripes, Info, internet tout le monde joue au même jeux ect..
Du coup faut bien différencier les type de musique liée à espoirs car elle est sont très nombreuse dans le Hip Hop, et pas mal de jeune de mon âge en raffole de la mauvaise façon.
Les émotion son tellement multiple Rien que pour la Hope j'ai crée une 20éne de dossier, y'a de la Hope Offensiv (Hope Upbeat) https://www.youtube.com/watch?v=Hwvo2PFH_TQ ou ça https://www.youtube.com/watch?v=G2XO89FAvBo, de la Hope Deffensiv ( de la Hope Down) https://www.youtube.com/watch?v=khZaLeUFBPI et de Hope Dreams qui pour le coup n'est pas musique personnel et la plus dur a trouver.

La Hope Down c'est la plus épandu, Deniror Farrar comme en plus il a un petit coté Dark
La Hope Dope (Offensiv, Up Beat) est déja 3 à 5 fois mois représenter dans le hip hop que la Hope Down
La Hope (Offensiv peu se montrer en mode Nostalgie'90 https://www.youtube.com/watch?v=NfvwvspxBSw -  ou en mode Guerrier Amv (A non ça c'est de la rage dope, mais elle viens de l'espoirs ou de l'amours https://www.youtube.com/watch?v=M5NUjoAdrD0 
Et la Hope Dreams https://www.youtube.com/watch?v=wRgxuqMO3dw (Hyper Rare encore dans le hip hop) c'est pour cela que je sais que le mouvement hip hop n'en est cas c'est premier balbutiement

Aprés y'a de la Hope Réflexion, UpBeat, Hope Down Dark, de la offensiv (Up Agressiv) Hope Dreams, mais bon mon classement réflexion et dreams, n'est pas forcément liée a banque hope.
Il ont leur propre catégorie. a eux, J'ai également le Crazy Mess, le happy joy, le mystique ^^, les nostalgiques des 90', Rage Offensiv, Rage Deffensiv qui sont en parallèles. Et le Prip's Mop's c'est du néologisme qui vien de la racine Prisme et MOP, qui regroupe tout les voix cassé du Hip Hop j'adore. Prip's comme Trip, avoir des trip, Prip's Mop's comme Hip Hop. Bref.. J'ai des Topic a créé quand j'aurais pris le temps. J'ai écrie un peu de la merd, vous allez jamais me croire mais j'ai brulé mes feuille quand j'ai vue que j'commencé a perdre la tête. Y'avais des truck style, vous verrai ça sur mon site, a la base sa devais étre une site si sa vous intéresse car se serra en plusieurs chapitre et plus explicite avec des infographie ect..


Si je devais résumer :
Je fait des recherche sur le Quotient émotionnel, car  je considère la musique comme un complèment d'émotion, la musique régule ma vie, "L'art influencer par la réalité, devient de l'art qui influence la réalité" Arte, https://youtu.be/Z85avOAyw6Q?t=20m38s d'ou intérêt de ne pas se renfermer dans musique accès au mal être, car mêmes si on s'en sert de complément d'émotion, elle devienne notre réalité.  Je m'explique, je pense que certaine Œuvre musicale devrais t’être écouté, ressentit, sans jugé l'auteur pour le fond de ces texte. Pour simplifier se basé que sur art phonétique et tout ce qui le caractérise.
Quand la Musique s'accapare nos sentiment car nous somme attiré par ce qui nous rend vivant.

J'ai fait des étude dans le l'audiovisuel et la musique mais jme jsuis craquer trop de faute de français, donc pour répondre a ta question je suis juste un passionné du Hip Hop qui sort des étude.

Tu l'avais pas écouté celle là http://indy.livemixtapes.com/download/m … e_fly.html

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

je pense que certaine Œuvre musicale devrais t’être écouté, ressentit, sans jugé l'auteur pour le fond de ces texte. Pour simplifier se basé que sur art phonétique et tout ce qui le caractérise.

j'aime bien ça. et c'est quelque chose qui est encore trop peu intégré par une certaine frange d'auditeurs de musique en général, de rap en particulier (... et particulièrement en France, où y'a probablement un fond de sauce culturel qui explique ça, et donc une histoire particulière du rap français.)

désolé pour les imprécisions, parce que même si ça m'intéresse j'ai suivi ça d'un peu loin ; et t'en as peut-être entendu parler en faisant tes recherches ; je sais qu'il existe un chercheur qui s'est intéressé à ces questions de la transmission des émotions et des sensations par les formes du langage. Et uniquement via les formes/les images acoustiques (le "signifiant" en gros)... il a classé les sons par émotions, et a fini par en tirer un tableau de concordances... et l'a fait avec un nombre énorme de langues (de mémoire le mec savait parler couramment  au moins une bonne quinzaine de langues), les similitudes l'ont amené à avoir une conclusion "scientifique" qui s'approche de ce que tu as ressenti un peu "d'instinct" : même quand on ne comprend absolument pas une langue, il faut pas grand chose pour qu'une oreille s'habitue à reconnaitre quelques "sons"/"images acoustiques" qui permettent de ressentir les émotions... si c'est joyeux, triste, énervé, etc.

Je ne pense pas que ce chercheur ce soit intéressé à l'usage de la langue en musique... mais, d'instinct, j'ai envie de dire que quand, en plus, ça passe par l'art/la musique... l'effet est décuplé... et donc, oui, on peut ressentir ce que chante/rap quelqu'un même sans comprendre ce qu'il raconte dans les détails. On perd quelque chose forcément, mais on a l'essentiel.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Je ne peux qu'être d'accord avec ça, le meilleur exemple actuel étant pour moi Young Thug qui marmonne, utilise son propre argot et dont le sens des textes peut parfois être très difficile à comprendre. Et malgré tout ça, avec de simples onomatopées, il arrive à faire ressentir des émotions et à être mélodique.
Et effectivement, en France, on ressent encore un certain blocage mais comme tu le dis, c'est surement dû à l'héritage de la chanson française "à textes" où le fond prend le dessus sur la forme. C'est une généralisation, y'a surement beaucoup d'exemples contraires.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

J'ai, moi aussi,  toujours aimé associé la musique à des émotions, je dirais même des images/des situations, tenté de la matérialiser en somme, lui donner une consistance autre que celle de vulgaire divertissement. Et je projette totalement ce plaisir par le fait de pouvoir créer une architecture sonore précise composée de différents morceaux lorsque l'un de tes amis te sollicite.

Je te rejoins également sur l'importance et l'influence qu'elle peut avoir et bien entendu sur les émotions qu'elle dégage - même si là encore, je serais plus tenté de faire une distinction situationnelle qu'émotionnelle (situation à laquelle fait penser la musique que l'on écoute mais aussi situation dans laquelle on écoute, prenant en compte l’événement passé et l’événement présent), n'étant pas persuadé que le panel émotionnel généré soit si conséquent que ça, plutôt réduit aux sentiments palpables voguant de la joie et de la tristesse et inversement.

Pour le parallèle situationnel, on s'était essayé avec des potes à l'exercice du musical romancé en prenant pour décor un saloon et en narrant l'histoire de 3 mecs aux rôles assez différents, évoluant dans un simili far-west et faisant parler le juke-box sans bien entendu oublier d'argumenter pour et contre les différents morceaux présentés. Un délire par mail que j'ai fini par partager sur mon blog : http://relative.over-blog.com/

Bref, j'aime bien aussi l'esprit et la démarche McFly. Par contre, très honnêtement et sans volonté professoral de ma part, va falloir faire quelque chose concernant l'orthographe et la densité de tes phrases parce que ça n'aide vraiment pas à crédibiliser ta démarche. Prends ton temps, raconte un truc à la fois, utilise un auto-correcteur et tout sera définitivement plus clair pour tes interlocuteurs/lecteurs.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Et on fait quoi quand on ne peut pas s'empêcher de comprendre les textes?

Je me souviens du temps où, enfant, je ne comprenais pas un traitre mot des chansons en anglais que j'écoutais... Effectivement ça ne me dérangeait pas et ne m'empêchait pas de capter les émotions. En revanche aujourd'hui c'est foutu pour moi parce que je comprends ce que racontent les types la plupart du temps. Mais c'est vrai que Young Thug par exemple faut s'accrocher entre les marmonnements et l'argot.

Ce qui m'amène à une question: lorsque vous écoutez du rap, vous traduisez mentalement les textes en français? Perso je me rend compte que non. C'est comme si je switchais mon cerveau sur le mode anglais et je comprends les textes en V.O. J'aimerais bien avoir l'avis de gens qui sont bilingues, comme Gnou par exemple, qui vit outre Atlantique.

Moëvöt & Chandon.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

C'est intéressant ça. A l'inverse, je me suis toujours demandé si les gens non bilingues se faisait chier à aller voir les paroles sur le net (ou le livret).
Je le fais très rarement, principalement pour des trucs que j'écoute vraiment en boucle et plus pour pouvoir chantonner correctement plutôt que pour comprendre les paroles en elles même.
Je me démerde en anglais mais je suis loin d'être capable de capter la totalité des textes et encore moins leurs argots, leurs subtilités et leurs références sans compter leurs accents à couper au couteau.
Est-ce que ça me manque pour apprécier le rap. Non.
Est-ce que j'apprécierais moins ou plus le rap si je captais toutes les paroles et subtilités. J'en sais rien.

De manière générale la bonne recette pour un disques ou un titre réussi c'est que le triptyque instru/rapping/lyrics concordent au poil.
Avec ça on comprend vite que Devin est un fumeur de weed invétéré, Tech N9ne un psychopathe  et Gunplay un fou furieux.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Personnellement, je suis loin de comprendre tous les textes. Cela me permet donc d'obstruer la partie "interprétation" de mon cerveau lorsque j'en ai envie puisque cela me demande un effort que de tenter de comprendre.

Après, concernant la traduction, je pense que tout dépend de ta connaissance de l'anglais, du contexte dans lequel tu as été amené à le pratiquer : si tu as vécu dans un pays anglophone, tu dois avoir une propension plus grande à "comprendre sans traduire" - sachant que la traduction littérale est ce qu'il y a de pire dans l'apprentissage d'une langue.

Bref, dans le cas où la compréhension est spontanée, en effet, impossible de se détacher des textes voire même de la personnalité supposée derrière le texte - comme c'est le cas lorsque l'on écoute du rap français.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

tibo wrote:

Avec ça on comprend vite que Devin est un fumeur de weed invétéré, Tech N9ne un psychopathe  et Gunplay un fou furieux.

Et c'est bien le principal smile

9 (edited by ArK 2015-03-13 12:32:16)

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Lex_lugor wrote:

Et effectivement, en France, on ressent encore un certain blocage mais comme tu le dis, c'est surement dû à l'héritage de la chanson française "à textes" où le fond prend le dessus sur la forme. C'est une généralisation, y'a surement beaucoup d'exemples contraires.

Il m'irrite le concept franco-français de "chanson à texte". Ces personnes qui l’érigent en principe, une soi-disant valeur pour dissimuler le vrai constat : que l'on est nul musicalement, que la culture française populaire est plus largement constituée de belles paroles que de belles musiques.

Et là, j'en reviens à la réflexion du thread : on parle bien de musique ! Alors même si les textes/paroles/chanteurs ont leur importance, ils ne sont là que pour valoriser un peu plus le véritable sujet - tout comme les "Master Of Ceremony" n'étaient là, à l'origine, que pour valoriser le DJ et la musique qu'il jouait.

10 (edited by Gnou 2015-03-13 09:10:00)

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

hera wrote:

Ce qui m'amène à une question: lorsque vous écoutez du rap, vous traduisez mentalement les textes en français? Perso je me rend compte que non. C'est comme si je switchais mon cerveau sur le mode anglais et je comprends les textes en V.O. J'aimerais bien avoir l'avis de gens qui sont bilingues, comme Gnou par exemple, qui vit outre Atlantique.

Non, pas du tout; et même en Français je ne "traduis" pas... cela dit mon approche fait passer la prosodie avant le sens, je vois assez mal l'intérêt de lire le rap, il y a des livres pour ça.

Ark wrote:

Bref, dans le cas où la compréhension est spontanée, en effet, impossible de se détacher des textes voire même de la personnalité supposée derrière le texte - comme c'est le cas lorsque l'on écoute du rap français.

Ce n'est pas inexorable, le cerveau est une interface plus compliquée qu'une simple commutation, différentes expériences nous titillent différemment.

Pell Rell wrote:

Je ne pense pas que ce chercheur ce soit intéressé à l'usage de la langue en musique... mais, d'instinct, j'ai envie de dire que quand, en plus, ça passe par l'art/la musique... l'effet est décuplé... et donc, oui, on peut ressentir ce que chante/rap quelqu'un même sans comprendre ce qu'il raconte dans les détails. On perd quelque chose forcément, mais on a l'essentiel.

Il y a un passage d'Utopie de Thomas More qui décrit exactement cet effet, "une virtue invisible et secrète," c'est un sujet qui préoccupe tout le monde depuis plus de 400 ans... Sans donner de vraie réponse.

Lex_Lugor wrote:

Et effectivement, en France, on ressent encore un certain blocage mais comme tu le dis, c'est surement dû à l'héritage de la chanson française "à textes" où le fond prend le dessus sur la forme.

(Patrimoine, pas héritage) L'Angleterre et l'Amérique devraient logiquement se trouver dans la même situation, et pourtant ils ont évolué différemment... Et c'est sans nul doute grâce à l'apport des cultures non-occidentales, une diversité embrassée (de force, hein) beaucoup plus tôt qu'en France.

11 (edited by hera 2015-03-13 10:06:20)

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Est-ce que ça n'aurait pas aussi quelque chose à voir avec le fait que la langue française est plutôt protégée? C'est tout un bordel pour qu'un nouveau mot soit accepté chez Larousse et Robert. Chez les anglophones ou les hispanophones c'est beaucoup plus libre. Du coup le français veut en quelque sorte rester "pur", ce qui est une illusion, évidemment, mais du coup ça met la langue sur un piédestal. Une sorte de vache sacrée qu'on ne doit pas trop malmener.

Je ne comprends pas trop l'argument des cultures non-occidentales... la France a bien eu des colonies, non?

Moëvöt & Chandon.

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

hera wrote:

Est-ce que ça n'aurait pas aussi quelque chose à voir avec le fait que la langue française est plutôt protégée?

Les deux faits (la protection de la langue, la survalorisation des textes) pourraient bien avoir la même cause : une certaine forme de nationalisme culturel, un sentiment de citadelle assiégé vis-à-vis de la culture anglo-saxonne.


hera wrote:

Je ne comprends pas trop l'argument des cultures non-occidentales... la France a bien eu des colonies, non?

Elle n'a pas eu d'esclaves noirs sur son sol, en tout cas pas en métropole. Les musiques afro-américaines ont été la force motrice des changements musicaux majeurs en Occident dans le dernier siècle. Elles ont bien sûr affecté d'abord les Etats-Unis, puis la Grande-Bretagne, les deux cultures étant très perméables l'une envers l'autre.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

13 (edited by McFly 2015-03-13 15:38:19)

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

hera wrote:

Je ne comprends pas trop l'argument des cultures non-occidentales... la France a bien eu des colonies, non?

C'est pas la même diversité culturel en Amérique qu'en France, j'ai vu les épisode de (New York City - 2011 - Arte) et il raconter que rien qu'a brooklyn il y avais plus de 141 Nation,  mélanger, sa donne du néologisme, de l'argot en expansion. Cette diversité culture est favorise comme me l'a appris gnou la prosodie. L'art Phonétique lyricale mais également instrumental, regarder les documentaires ils donne plein de bon conseil si vous voulais y voyager, Brooklyn i Dream's.

Mais y'a de bon trucks en Rap français, c'est juste qu'ont ne les connais pas, si ont y passez autant de temps et d'effort que le hip hop outre atlantique on aurais du très bon rap français dans nos enceintes.

14

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

C'est vrai, il y a plein de très bons trucks!

http://3.bp.blogspot.com/-kgxyeiMjuiY/TwS1sY8Ud2I/AAAAAAAATjM/BS7gdHc6BmQ/s1600/2012_Ford-F-150.jpeg

Il y a aussi plein de bonnes trottinettes et de bons Segways.

(Désolé McFly c'était trop tentant)

Re: Mc Fly - Quotient Émotionnel

Tout comme ArK Je suis loin de tout capter dans les textes. La compréhension me demande un effort et j'en ressens le besoin assez rarement au final. Concernant le rap japonais ou allemand c'est pire puisqu'il n'y a aucune chance de compréhension sur le coup. Pourtant ça n'empêche rien.

Cette sacralisation du texte dans le rap m'est pénible aussi. D'autant plus incompréhensible que 99% des textes de rap français sont d'une nullité absolue. En général ceux qui sont dans cette démarche en viennent à aduler Virus et Kendrick Lamar.