Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

hera wrote:

2DopeBoyz

hera wrote:

Nah Right

hera wrote:

Dallas Penn

Gnou wrote:

Old Heads™

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

codotusylv wrote:

Ka, Knowledge, Mach Hommy, Griselda, etc. Toute cette scène sonne comme cet album.

Mouais, c'est comme si tu disais que Raekwon a influencé les mecs du Wu Tang et affiliés. C'est la même bande, ils ont créé un son ensemble mais pour l'instant, j'vois peu d'influences. Pourtant, avec un peu d'imagination, les jeunes pourraient grave innover sur ce type d'ambiance.

KA, Knowledge faisaient déjà des albums quand MarcBerg est sorti.

Et non, on s'en fout pas des influences, de ce qui a inspiré tel et tel son, c'est même hyper intéressant. Ca donne encore une autre ampleur à l'amour de la musique.

Quelques billets, quelques battements.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

KA, Knowledge faisaient déjà des albums quand MarcBerg est sorti.

Tu les as écoutés?

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Musaïque wrote:

Et non, on s'en fout pas des influences, de ce qui a inspiré tel et tel son, c'est même hyper intéressant. Ca donne encore une autre ampleur à l'amour de la musique.

Oui, c'est ce qui s'appelle le nerdisme.

Mais tu as raison, ça peut être très intéressant, tant qu'on n'oublie pas la raison première pour laquelle on a tous écouté de la musique.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Gnou wrote:

KA, Knowledge faisaient déjà des albums quand MarcBerg est sorti.

Tu les as écoutés?


Clair. A par sa meuf et sa mère personne ne connaissait jusqu'à l'existence d'Iron Work avant 2012 et son album Grief Pedigree qui a braqué les propos sur lui. Grâce à une apparition de qui?



Sylv wrote:

tant qu'on n'oublie pas la raison première pour laquelle on a tous écouté de la musique.

"pour être cool".

Moëvöt & Chandon.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Ah bon ?

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Personellement c'est pour faire taire les voix.

hera wrote:

Clair. A par sa meuf et sa mère personne ne connaissait jusqu'à l'existence d'Iron Work avant 2012 et son album Grief Pedigree qui a braqué les propos sur lui.

Et les prods c'est beaucoup de claviers, généralement planant, il a complètement changé après Marcberg.

D'ailleurs Marci aussi rappait/produisait avant Marcberg, hein, on n'accuse pas les autres d'être des copieurs.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

codotusylv wrote:

Ah bon ?

C'était pour dire quelque chose de rigolo. Et de pas complètement faux non plus. Mais en vrai ce serait "pour moins penser" ou "pour gérer mes émotions". Ceci dit quand tu es préado et que tu commences à écouter de la musique que tu choisis il y a indéniablement une composante sociale. d'où le "pour être cool".

Et vous monsieur Bertot? Allongez-vous dans le divan et racontez-nous pourquoi vous écoutez de la musique.

Moëvöt & Chandon.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Musaïque wrote:
codotusylv wrote:

Ka, Knowledge, Mach Hommy, Griselda, etc. Toute cette scène sonne comme cet album.

Mouais, c'est comme si tu disais que Raekwon a influencé les mecs du Wu Tang et affiliés. C'est la même bande, ils ont créé un son ensemble mais pour l'instant, j'vois peu d'influences. Pourtant, avec un peu d'imagination, les jeunes pourraient grave innover sur ce type d'ambiance.

KA, Knowledge faisaient déjà des albums quand MarcBerg est sorti.

Et non, on s'en fout pas des influences, de ce qui a inspiré tel et tel son, c'est même hyper intéressant. Ca donne encore une autre ampleur à l'amour de la musique.

J'ai retrouvé une conversation twitter de 2015 entre toi et moi où on se posait la question de l'influence de Roc Marcy sur le rap du moment. Il y a 3 ans c'était réellement compliqué de cité beaucoup de monde (J,avai cité WSG et Hus Kingpin seulement) aujourd'hui ils sont des centaines, j'ai des potes qui n'écoutent que ça.

Et l'influence de Roc c'est pas seulement prolonger une espèce de "boom bap" des 90s, ça ça a toujours existé (les mecs d'AOTP, Damu et j'en passe). C'est un son particulier, plus "downtempo" déjà.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

hera wrote:

Et vous monsieur Bertot? Allongez-vous dans le divan et racontez-nous pourquoi vous écoutez de la musique.

Pour être cool, aussi. Mais je n'ai jamais réussi.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

26 (edited by hera 2019-03-25 11:45:19)

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Zetray wrote:

aujourd'hui ils sont des centaines, j'ai des potes qui n'écoutent que ça.

Et l'influence de Roc c'est pas seulement prolonger une espèce de "boom bap" des 90s, ça ça a toujours existé (les mecs d'AOTP, Damu et j'en passe). C'est un son particulier, plus "downtempo" déjà.

Et il y a deux sortes de clients pour cette scène: les Old Heads, donc, qui écoutent ça parce que ça fait sonner toutes leurs clochettes intérieures. Ce sont eux en général qui se plaignent que "y'a pas de drums". Alors que c'est ce minimalisme qui fait que c'est ultra cool. We ill we ill we ill pew pew! Les autres ce sont des ultra jeunes qui ont grandi avec un rap globalement sudiste et pour qui ce boom bap est nouveau et excitant. Toujours est-il que le rap de Roc Marciano aurait pas forcément rencontré le succès en 1995. A la limite sur Marcberg il y a encore des gros drums un peu école Beatminerz, mais dès Reloaded c'est fini. Roc Marciano c'est pas du rap pour "casser des nuques", c'est du rap pour rouler lentement en bagnole, de nuit, un flingue chargé dans la boîte à gants.

Moëvöt & Chandon.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Clairement l'album le plus important de la décennie Marcberg.
Difficile d'expliquer pourquoi il a réussi là où tous les autres ont échoués avant lui.
Des infames disques comme OB4CL2 qui nous promettaient des retour en grâce du son de New York...
Il a fallu un troisième couteaux du flipmode pour remettre l'église au centre du village.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Gnou wrote:

KA, Knowledge faisaient déjà des albums quand MarcBerg est sorti.

Tu les as écoutés?

Oui, KA était déjà sur MarcBerg soit dit en passant.

codotusylv wrote:
Musaïque wrote:

Et non, on s'en fout pas des influences, de ce qui a inspiré tel et tel son, c'est même hyper intéressant. Ca donne encore une autre ampleur à l'amour de la musique.

Oui, c'est ce qui s'appelle le nerdisme.

Alors tu me re-définiras "l'art". La genèse est importante pour ceux qui écoutent, pour ceux qui créent, pour la postérité, pour expliquer. Pas besoin d'être nerd pour ça.

Zetray wrote:

J'ai retrouvé une conversation twitter de 2015 entre toi et moi où on se posait la question de l'influence de Roc Marcy sur le rap du moment. Il y a 3 ans c'était réellement compliqué de cité beaucoup de monde (J,avai cité WSG et Hus Kingpin seulement) aujourd'hui ils sont des centaines, j'ai des potes qui n'écoutent que ça.

Et l'influence de Roc c'est pas seulement prolonger une espèce de "boom bap" des 90s, ça ça a toujours existé (les mecs d'AOTP, Damu et j'en passe). C'est un son particulier, plus "downtempo" déjà.

T'as quelques noms?

Et d'accord avec toi pour les influences de Roc Marci. J'pense qu'il est aussi inspiré par des trucs plus récents et moins "classiques". Je trouve qu'ya du Max B chez Roc. Ca me rappelle d'ailleurs les longs postes sur twitter de KA qui parlaient des albums qui sont importants pour lui, son ouverture est assez impressionnante!

Quelques billets, quelques battements.

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Musaïque wrote:

Alors tu me re-définiras "l'art". La genèse est importante pour ceux qui écoutent, pour ceux qui créent, pour la postérité, pour expliquer. Pas besoin d'être nerd pour ça.

Tu viens d'expliquer à la perfection pourquoi je n'aimais pas la notion "d'art".

Sinon, pour recentrer tout ça sur le propos de départ : bien sûr que c'est intéressant de connaître l'origine des choses. Mais quand je cherche à retenir les meilleurs albums d'une décennie, je ne cherche pas nécessairement à identifier les plus influents, mais bel et bien les meilleurs, même si la formule est archi-cramée. Bon et influent, ça se recoupe souvent, mais pas toujours.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

Re: 2010-2019 - Une décennie de rap

Béni soit le jour où Roc Marciano a embrassé son Max B intérieur sur Ice Cream Man. Je pourrais acheter un album entier de Roc en mode RnB sussuré/chantonné.

Moëvöt & Chandon.