Re: RIP Zev Love X

Ça passait aussi beaucoup par les mixtapes. Genre en 1997 je connaissais Street Smartz, Co Flow, J-Live ou Breeze Evahflowin grâce aux mixtapes. Celles de DJ Fab notamment pour prendre un exemple français.

Mais oui 98-99 c'est internet et là, mazette!

Moëvöt & Chandon.

Re: RIP Zev Love X

Etant fan de Co-Flow et de Jedi Mind Tricks, j'ai découvert Operation Doomsday, Beneath the Surface et la réédition de To Whom It May Concern, entre beaucoup d'autres, sur le même site, en l'espace de quelques semaines. Mazette, comme tu dis ! Une deuxième jeunesse.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

33 (edited by Lex_lugor 2021-01-06 18:02:57)

Re: RIP Zev Love X

Comme je suis plus jeune que nos deux vénérables anciens, c’était plutôt grâce à hiphopcore que j’ai découvert tous ces gens là, y’avait notamment un membre qui avait fait un mix spécial Fondle ´Em. Et mon premier Doom acheté c’était le fameux Take Me To Your Leader

34 (edited by TheBigDubowski 2021-01-06 18:19:59)

Re: RIP Zev Love X

Helloooooo !

Perso je n'ai pas souvenir que Dr Feelgood écrivait en 97 dans Radikal, je dirais plutôt à partir de 99 (je peux me tromper, et au fond on s'en fout). Et les premières mixtapes de Dj Fab dans ce délire c'était les underground explorer, là aussi plutôt 2000. Mais bon c'est du détail.

RIP Zev Love X

ça m'a touché sa disparition, j'ai réécouté plein de trucs, et clairement, s'il fallait que je fasse un top, ça donnerait

Operation Doomsday
Mm... Food
Madvillain (la version leak évidemment)

ces trois là je peux les écouter en boucle, ils tiennent la route de bout en bout, increvables. Les KMD sont évidemment hors concours.

Et hop. Le reste, quelques bon tracks disséminés, quelques featurings bien placés, rien de révolutionnaire, mais de quoi alimenter la légende. J'imagine que certains sont déjà en train de plancher sur le documentaire, je vois d'ici la bonne tranche de rigolade à base de "il m'a pris 40 000$ et il ne m'a jamais rien envoyé" ou "c'était pas lui sur scène, on avait pourtant attendu 3h".

D'ailleurs je me rappelle que l'internet n'avait pas était très tendre après un concert à Paris, je ne me souviens plus du pourquoi du comment.

Re: RIP Zev Love X

Salut vieille branche! ça fait plaisir.

Pour Fab je pensais plutôt à ses tapes d'avant avec des noms chelous genre Injection mortelle ou Psycho Voyage. ça devait être en 1996-1997. Y avait les gros trucs ricains du moment, des freestyles de rappeurs français oubliés et il se démerdait pour glisser quelques titres indé au milieu. Mais oui sa série des Underground Explorer c'était bien après.

Et ouais sa disparition me touche aussi. C'est comme un petit morceau d'enfance qui s'envole.

Moëvöt & Chandon.

Re: RIP Zev Love X

hera wrote:

C'est comme un petit morceau d'enfance qui s'envole.

C'est complètement ça malheureusement, j'ai regardé ma k7 de Mr Hood comme un débile le 1er janvier presque les larmes aux yeux.

Par contre c'est fou tous ces gens connus ou non qui lui rendent hommage. Je surveillais vaguement les dernières news à son sujet depuis 10 / 15 ans, mais il a clairement pris un statut légendaire pendant ce temps, je ne pensais pas que c'était à ce point là.

Re: RIP Zev Love X

Hé, on devrait parler des vieilles légendes indé plus souvent. Salut à toi, content de te voir dans les parages !

Vu ton classement, il faudrait décidément que je rejette une oreille sur Mm... Food, je l'avais évacué de mes souvenirs.

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net

Re: RIP Zev Love X

J'étais complétement passé à côté à l'époque, un peu gonflé par "l'arnaque" King Geedorah mais y'a quelques années j'y suis revenu et c'est vraiment le digne descendant d'Operation Doomsday dans l'esprit je trouve (des sample de dessins animés, du funk découpé à la machette, des interludes débiles, etc...)

Re: RIP Zev Love X

Mm...Food est un bon album, il souffre surtout d'une construction bancale. Pourquoi avoir foutu en plein milieu de l'album 3 ou 4 interludes qui plombent le projet? Surtout que le début défonce, Doom rappe vraiment super bien et d'un coup, on enchaine les extraits de films et dessins animés pendant presque 10 minutes...

Re: RIP Zev Love X

je vois ce que tu veux dire, mais c'est tellement plus consistant et doomesque que tout ce qu'il a pu faire après

41 (edited by hera 2021-01-07 09:39:29)

Re: RIP Zev Love X

C'est clair que ce tunnel de skits au milieu de l'album est incompréhensible... A part pour faire gonfler les lignes du tracklisting. Et puis il y a toujours ce petit côté filou avec des morceaux sur lesquels c'est pas lui qui rappe, genre grosse perte le beat de Guinesses. Mais oui, l'un dans l'autre c'est ce qui se rapproche le plus d'une suite d'Operation: Doomsday. Déjà il y a un concept barré (la nourriture) et des trucs super marrants (Rapp Snitch Knishes)... Et puis les quelques producteurs invités se mettent en mode Doom et livrent des tubes, que ce soit Count Bass D avec Potholderz ou ce bon vieux PNS avec Kon Queso, voire Madlib avec One Beer. Je trouve définitivement que c'est un disque sur lequel il y a de quoi ronger.

Moëvöt & Chandon.

42 (edited by Lomi 2021-01-07 23:19:13)

Re: RIP Zev Love X

En fait ce topic c'est une cérémonie funéraire.
Comme à l'enterrement d'un tonton on croise des gens qu'on avait pas vus depuis 15 ans.

TheBigDubowski wrote:

Operation Doomsday
Mm... Food
Madvillain (la version leak évidemment)

A la réécoute j'ai le même podium.
Et puis MM...Food quelle cover encore!

Et je suis moins sévère que certains sur Take me to your leader, il ne fait pas tache dans ses bonnes sorties de la période.

Re: RIP Zev Love X

Quitte à écouter des prods de Doom avec d'autres rappeurs je préfère carrément The Downfall of Ibliys de MF Grimm avec en bonus son album de mash-ups avec les special herbs.

Moëvöt & Chandon.

Re: RIP Zev Love X

Lex_lugor wrote:
codotusylv wrote:

Quand on parle du loup...
https://www.telerama.fr/musique/fuzati- … 794730.php

Ça choque que moi quand il dit qu'il a découvert Doom en 97 avec ses maxis sur Fondle 'Em?
Déjà, à la sortie d'Operation Doomsday, c'était encore très underground mais qu'il ait découvert avant, ça me laisse dubitatif.


J'avais rencontré fuzati lors d'un concert lors de sa tournée de vive la vie - pendant le concert fuzati demandait des mots pour une perf impro, et fondle'em avait été laché - il m'expliqua qu'a l epoque c'etait vraiment la guerre pour reussir a se procurer les sorties du label dans les quelques shop de Paris (de souvenir, je crois qu'il m 'avait essentiellement parlé de Music avenue) -  Dee nasty and co achetait plusieurs copies...

et j ai souvenir également que ds une interview qui doit dater de 2000-2001  (j'pensais que c'etait sur hiphop section d'ailleurs mais je ne retrouve pas l'interview - codotusylv pourrait surement confirmer -) , fuzati disait qu' operation doomday était son album de chevet - Pour ma part, c'est via le site que j avais découvert Mf doom -

Re: RIP Zev Love X

Oui, c'était en 2003, et il en parlait là, vers la fin :
https://www.fakeforreal.net/index.php/p … -Interview

Keep It Fake For Real
http://www.fakeforreal.net